Geneva Open

Modern Tahtib – le bâton de combat égyptien en démonstration

Modern Tahtib Le Bâton de combat Egyptien

EN SPORT DE DEMONSTRATION LORS DU GENEVA OPEN

STAGE GRATUIT POUR LES PARTICIPANTS AU TOURNOI

Présentation par Adel Boulad, fondateur du Modern
Tahtib

Les trois phases historiques

Explication

  • « Tahtib – Jeu du bâton » inscrit au Patrimoine de l’UNESCO…. et alors?
  • Le laboratoire Europe-Egypte,
  • Naissance d’un nouveau sport, art martial, aux sources égyptiennes plurimillénaires,
    • Histoire, valeurs, règles et pratique,
    • Art de combat antique, jeu rural, folklore, danse, sport moderne, éducatif du Respect …
    • Du principe guerrier au principe de développement de soi,
  • Le défi en Egypte … l’opportunité mondiale … et les JO en perspective…

BOULAD Adel Paul, né en 1951 en Égypte.

Par sa mère, il est issu d’une famille de la ville d’Assiout en Haute Egypte. Par son père, il est issu de la bourgeoisie syrienne d’Égypte composée de familles installées au Caire et à Alexandrie à la fin du XIXsiècle après les massacres des chrétiens de Damas en 1860.

La famille Boulad est une famille chrétienne, de rite grec-catholique (Église grecque-catholique melkite), et de vieille lignée damascène. Au Moyen Âge les Boulad étaient spécialisés dans la fabrication des lames d’acier qui firent leur fortune, puis à partir du XVIe siècle ils s’adonnèrent au grand commerce de soieries à Damas. Installée à la fin du XIXe au Caire et à Alexandrie, cette famille a ensuite donné des industriels dans le coton, des entrepreneurs, des avocats et de hauts fonctionnaires à l’Égypte.

Docteur en sciences physiques (1975, Université de Paris 7), Professeur d’État d’arts martiaux (1976, France), il fonde à Paris l’association sportive Seiza (1978, www.clubseiza.fr), dédiée aux arts martiaux.
Manager d’équipes opérationnelles multiculturelles pendant plus de vingt ans dans la hi-tech (1978 – 2001, chez Digital Equipment Corporation, Compaq et Cisco Systems), il fonde PLI (2001, www.plido.com) cabinet de coaching opérationnel de dirigeants.

Concernant Tahtib, art martial du bâton égyptien, après l’avoir snobé et dénigré pendant plus de trente ans c’est à partir de l’an 2000 qu’il en mesure la profondeur et la richesse. Il a initié et mené avec les Ministères Egyptiens de la Culture, des Affaires Etrangères et des Sports, le processus d’inscription de « Tahtib – Jeu du bâton » au Patrimoine Universel Intangible de l’Unesco, abouti avec succès le 30 Novembre 2016.
Pour rendre Tahtib accessible dans le monde urbain et moderne, il actualise la méthode de transmission, structure et codifie une version sportive. Le 25 Septembre 2013, renouvelé le 19 Février 2017, le Ministère Egyptien des Sports lui donne mandat de le développer comme discipline sportive en Egypte, sans budget ni ressources.
Il conçoit et diffuse en français et en arabe le livre «Art du Tahtib – Manuel de l’Instructeur et l’élève »,

« فن التحطيب دليل المدرب والمتدرب« 

En Mars 2014, avec son équipe de l’association SEIZA, il fonde MODERN TAHTIB.

Son livre « Modern Tahtib – Bâton de combat égyptien », bilingue en français et anglais, est publié par Budo Editions en Octobre 2014 et diffusé en Europe et Amérique du Nord, et sur Amazon. En Mars 2016, après une série de démonstrations au British Museum, il produit en 1ère mondiale une démonstration du Modern Tahtib au Festival des Arts Martiaux à Paris-Bercy.

En Mai 2016, avec un déploiement réussi à l’international, il démarre au Caire le 1er cycle de Formation des Instructeurs du Modern Tahtib, un des engagements inscrit dans le dossier Unesco.

Le 25 Mars 2017, il dirige la certification des premiers instructeurs égyptiens du Modern Tahtib. Il organise et produit les premiers tournois,

  • A Paris le 14 Mai sous les auspices du Maire,
  • Au Caire, le 1er Juillet au Shooting Club de Dokki.

En perspective des jeux olympiques il oeuvre actuellement au développement pour couvrir quarante pays sur trois continents.